Bientôt, ce sera « larguez les amarres »

Dans moins d’un mois, le Boutique Boatel partira pour sa première croisière dans la magnifique région des Trois-Lacs. Alors qu'à l’extérieur, le printemps s’annonce, les derniers travaux ont lieu à Sugiez près de Morat. Beat Kläy, PDG d’Attila, fait le point sur l’avancement des travaux, ses réserves en énergie, les mesures prises à bord en raison de la pandémie et l’importance du thème de l’écologie.

Beat, quelles sont tes réserves d’énergie si près du lancement du Boutique Boatel ?

Mes batteries sont encore pleines, nous sommes dans une phase extrêmement excitante. D’une part, il y a beaucoup d’activité sur le bateau, presque tous les artisans impliqués dans la transformation sont maintenant sur place en même temps pour terminer l’aménagement. Sans leur grand engagement, il n’aurait pas été possible d’achever les travaux dans le temps imparti. Un grand merci à eux tous. Par ailleurs, la communication tourne à plein régime, de même que les ventes de croisières et de charters. Il y a encore mille détails à régler, chaque jour apporte de nouveaux défis que nous maîtrisons ensemble, en équipe.

Le niveau d’énergie est également un bon mot-clé en termes d’écologie. En collaboration avec Groupe E et les ingénieurs responsables, nous avons développé un concept énergétique d’utilisation durable des ressources. Le photovoltaïque est un mot-clé, auquel s’ajoutent les batteries au sodium comme alternative écologique.

Qu’est-ce qui manque encore en termes de pourcentage jusqu’à ce que tout soit prêt ?

Tous travaux confondus, je dirais que nous en sommes à environ 75 %. Nous terminerons probablement les travaux le 15 mai, et la semaine suivante, nous préparerons la première croisière, prévue le 23. Nous devons encore former l’équipage, finaliser les processus opérationnels, continuer à soutenir activement les ventes, etc. Au cours des premières semaines d’exploitation, d’autres ajustements seront certainement nécessaires dans tous les domaines et, finalement, les premières réactions des hôtes seront également prises en compte. Notre objectif est de fournir à notre clientèle un service de la plus haute qualité, donc ce travail ne sera jamais terminé.

Comment se passe la coopération avec toutes les personnes impliquées ?

Nous faisons l’expérience d’une coopération hautement professionnelle et axée sur les objectifs dans tous les domaines. Les sponsors, les artisans, les partenaires commerciaux, les soutiens dans le domaine de la communication, mais aussi le conseil d’administration et les actionnaires soutiennent le projet à 100 % et nous aident dans la mesure de leurs possibilités. Un grand merci à toutes et à tous !

Il est notoire que l’atelier oï est responsable de l’aménagement intérieur. Comment est-ce de travailler avec un bureau aussi renommé ?

Incroyablement professionnel, pragmatique et orienté vers les objectifs. Chaque jour, il y a de nouvelles tâches, ils nous aident toujours à trouver des solutions. « Le cœur et l’âme » qu’ils mettent dans leur travail sont palpables. Enfin, il y a des contraintes budgétaires à respecter, de sorte que certaines idées de conception doivent être adaptées aux ressources financières disponibles. C’est tout un art de tirer le maximum des ressources utilisées efficacement ; atelier oï réussit ce numéro d’équilibriste grâce à ses efforts inlassables.

Maintenant, la Covid-19 continue de nous tourmenter et d’affecter les voyages. Comment vous préparez-vous à relever ce défi ?

Nous avons un concept de protection qui reflète les directives actuelles. Cela comprend des plans et des stations de nettoyage et de désinfection, l’adaptation des processus d’exploitation et un contact permanent avec les autorités. Les espaces intérieurs des restaurants étant actuellement toujours fermés, nous devons en outre prévoir un plan B au cas où cette situation persisterait jusqu’au début des croisières. Enfin, nous voulons impliquer les entreprises situées autour des Trois-Lacs dans notre projet, cela fait aussi partie de la durabilité.

Que devrait-on absolument réserver maintenant pour ne pas le manquer ?

Bien sûr, nous serons ravis que de nombreux hôtes fassent déjà les premières croisières ! Certaines dates de voyage plus courtes sont déjà entièrement réservées ; nous préparons également des semaines à thème telles que le golf, le yoga, etc. À bord, il n’y aura pas beaucoup de places, il est donc très important de réserver à temps.

Quand vas-tu t’asseoir, te détendre et te dire : « C’est bon, maintenant ? »

Aucune idée, certainement pas de sitôt. Mais lors de la première croisière, j’espère avoir l’occasion de lever mon verre, de porter un toast au succès du projet et de fumer un bon cigare avec le conseil d’administration. C’est une première arrivée d’étape, mais comme au Tour de France, ce n’est que le prologue !

RÉSERVEZ MAINTENANT

Réservations et renseignements.

N’hésitez pas à nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions ou d’exaucer vos souhaits particuliers.

Téléphone: +41 26 673 92 02
E-mail: booking@attila.swiss

Soyez toujours à jour

Abonnez-vous à notre bulletin d’information